/ Optimiser l’arrachage de la jussie | EN ACTION

Optimiser l'arrachage de la jussie

La Parc naturel régional de Brière accompagne les gestionnaires dans leur stratégie d'arrachage mécanique et manuelle de la jussie.

Triennal

2014-2017

Communes

Assérac, Besné, Crossac, Donges, Guérande, Herbignac, La Baule-Escoublac, La Chapelle-des-Marais, Missillac, Montoir-de-Bretagne, Pont-Château, Pornichet, Prinquiau, Saint-André-des-Eaux, Saint-Joachim, Saint-Lyphard, Saint-Malo-de-Guersac, Saint-Molf, Saint-Nazaire, Sainte-Reine-de-Bretagne, Trignac

L’écosystème des zones humides de Brière et du Brivet est très favorable au développement de la jussie. La colonisation de la jussie y est dense depuis plusieurs années . 

La prolifération est considérée comme une menace majeure pour les écosystèmes et les activités du marais: chasse, pêche, promenade en chaland, agriculture.
Par ailleurs, on estime que la jussie pourra, dans de très nombreux sites, révéler son caractère envahissant si rien n’est mis en oeuvre pour la contenir.

Des interventions d’arrachage et de limitation du développement de la jussie sont entreprises chaque année par les gestionnaires depuis bientôt 20ans avec l'appui du Parc.

En 2016 et 2017 le syndicat mixte du Parc développe une réflexion avec les gestionnaires pour amplifier et optimiser leurs programmes d’arrachage manuels et mécaniques comme le prévoit la stratégie territoriale du Pacte Jussie 2016/2018.

L'action s’articule autour de :
1 - L’analyse des chantiers d’arrachage actuels pour déterminer et quantifier les améliorations logistiques, organisationnelles et matérielles de la récolte jusqu’aux premières étapes d’élimination des matériaux récoltés.

2- La proposition d’une démarche de choix de gestion en fonction des contextes locaux et des enjeux pour aider à la programmation des opérations.

 

En savoir plus

Technicien :

Photo de Jean-Patrice DAMIEN
Jean-Patrice DAMIEN

Chargé de mission environnement

A l’interface entre l’expertise scientifique et la gestion des écosystèmes, je rassemble les personnes ressources sur deux thématiques à forts enjeux local : la préservation du patrimoine piscicole et la gestion des espèces exotiques envahissantes. Je développe des programmes de recherche appliquée à la gestion, pilote des suivis biologiques puis transmets les acquis et soutien les gestionnaires pour la réalisation de leur intervention. Innover et comprendre pour mieux préserver les zones humides, leur biodiversité et l’attrait collectif que nous leur portons mobilise mon implication au sein du Parc et de ses habitants.

Référent :

Photo de Alain MASSÉ
Alain MASSÉ

Délégué titulaire du Syndicat du Bassin Versant du Brivet

Elu à la commune de Saint-Malo-de-Guersac Délégué communautaire à la CARENE Président du Syndicat Bassin Versant du Brivet, structure gestionnaire des marais, vice-président de la Commission Syndicale de Grande Brière Mottière

Optimiser l'arrachage de la jussieOptimiser l'arrachage de la jussie
2016 Recommandations aux gestionnaires pour arrachage jussie

4 recommandations pour l'optimisation de l'arrachage de la jussie sur le bassin versant du brivet.