/ 2016-2020 L’expertise du Parc au service du monde agricole | EN ACTION

2016-2020 L'expertise du Parc au service du monde agricole

La Jussie, et plus largement les espèces envahissantes, peuvent pénaliser les agriculteurs en colonisant les prairies humides. De fait, elles présentent un risque pour le maintien de l’agriculture sur certains secteurs de marais. Cette problématique interpelle des agriculteurs qui ont souhaité s'engager dans une action de lutte. C'est pourquoi la dynamique, initiée par le syndicat mixte depuis 2016, a intégré des agriculteurs volontaires pour identifier les risques, tester et mettre en oeuvre des réponses au sein de leurs exploitations.

Triennal

2018-2021

Communes

Assérac, Besné, Crossac, Donges, Guérande, Herbignac, La Baule-Escoublac, La Chapelle-des-Marais, Missillac, Montoir-de-Bretagne, Pont-Château, Pornichet, Prinquiau, Saint-André-des-Eaux, Saint-Joachim, Saint-Lyphard, Saint-Malo-de-Guersac, Saint-Molf, Saint-Nazaire, Sainte-Reine-de-Bretagne, Trignac

Pour la préservation des exploitations agricoles les plus menacées.

L’objectif est de travailler à l’échelle des exploitations pour établir, à la fois, une expertise fine de l'implantation de la Jussie mais également pour mettre en oeuvre au cas par cas un ensemble d’actions complémentaires et non impactantes pour l’environnement.

A travers ce projet innovant, les agriculteurs se mobilisent dans une démarche vertueuse et constructive de lutte contre le développement les espèces envahissantes par une approche milieu sur leurs parcelles.

Le Parc naturel régional de Brière leur propose : des expertises fines de leur parcellaire à risque de colonisation par la Jussie, un accompagnement technique et réglementaire pour la mise en place d'actions et de moyens de gestion particuliers. Il anime aussi des temps d'échanges et de réunion.

Entre 2016 et 2019, le Groupe agricole est progressivement monté en puissance avec l'engagement de nouveaux exploitants :

2016 : 8 agriculteurs impliqués

2017 : 12 agriculteurs impliqués

Depuis 2018 : 19 agriculteurs impliqués

Un exemple d'action : 
Certaines mares sur des parcelles agricoles en Brière ont la particularité d'être envahies chaque année par de la Jussie. En lien avec le GAB44, les agriculteurs, accompagnés par le parc, expérimentent une gestion plus intégrée de la Jussie au sein de ces écosystèmes.

En 2018, 5 agriculteurs volontaires ont souhaité faire expertiser leur(s) mare(s) en s'engageant dans cette démarche.
Un diagnostic faune et flore a été réalisé par le technicien agricole du Parc pour estimer le potentiel écologique, permettant ainsi d'orienter les agriculteurs dans leurs choix de gestion.
Les inventaires ont notamment montré la présence de Tritons et de Grenouilles d'intérêt dans la plupart des mares.

En savoir plus

Technicien :

Photo de Ludovic Da Silva
Ludovic Da Silva

Technicien agro-environnement

J'accompagne les agriculteurs engagés dans les contrats agro-environnementaux appelés MAEC. Ce dispositif a pour objectif de soutenir l'élevage extensif en zone Natura 2000, il reconnaît ainsi la participation de l'activité agricole dans le maintien de la biodiversité.  En parallèle, ma mission comprend un appui aux agriculteurs sur le développement d'une gestion de lutte contre le développement de la Jussie. 

Référent :

Photo de Alain MASSÉ
Alain MASSÉ

Délégué titulaire du Syndicat du Bassin Versant du Brivet

Elu à la commune de Saint-Malo-de-Guersac Délégué communautaire à la CARENE Président du Syndicat Bassin Versant du Brivet, structure gestionnaire des marais, vice-président de la Commission Syndicale de Grande Brière Mottière

2016-2020 L'expertise du Parc au service du monde agricole2016-2020 L'expertise du Parc au service du monde agricole2016-2020 L'expertise du Parc au service du monde agricole
Gestion intégrée des parcelles impactées par la Jussie

Des clés pour gérer les parcelles agricoles colonisées par la Jussie. Synthèse