/ Anguillement votre! | EN ACTION

Anguillement votre!

L'anguille est considérée aujourd'hui en danger critique d'extinction. L'Union européenne, puis ses Etats membres dont la France, sont engagés dan un plan de sauvegarde. La Brière y contribue.

Triennal

2018-2021

Communes

Besné, Crossac, Donges, La Chapelle-des-Marais, Montoir-de-Bretagne, Saint-André-des-Eaux, Saint-Joachim, Saint-Lyphard, Saint-Malo-de-Guersac, Saint-Nazaire, Trignac

 Autrefois très abondante  et pilier de la pêche, l'Anguille a vu ses populations diminuées. Au début des années 2000, ses effectifs ne présentaient que 4.3% des effectifs capturés en pêche scientifique. Ils chutaient  à 1.8% en 2009. L'une des causes identifiées, est le net déficit du recrutement de larve d'anguilles: les civelles. 

Fort de constant et du Plan de Sauvegarde de l'espèce, le syndicat mixte du Parc a mobilisé le syndicat de Bassin versant du Brivet pour restaurer la migration des civelles, bloquée par les  4 barrages hydrauliques de l'estuaire. 

La solution mise en oeuvre sont des ouvertures hivernales des vannes pour permettre à la marée de pénétrer en amont des barrages. Cette propagation de l'onde de marée entraîne les civelles en migration dans l'estuaire vers les marais briérons. 

Ces opérations ont été suivies en 2013 par le syndicat mixte. En 6 opérations, il était estimé que 1 800 000 civelles avaient franchit l'ouvrage de Méan. 

Les suivis réalisés en pêche électrique l'été suivant, atteste de l'efficacité des opérations: l'anguille est de nouveau présente sur tous les points de pêches et passe du sixième au second rang en terme d'abondance.

Cependant, cette année record ne se renouvelle pas depuis, malgré un effort constant de la part des gestionnaires. Le peuplement d'anguille est en bien meilleure forme que depuis le début de la décennie.

Une bonne nouvelle qui nécessite d'être pérennisée pour que la Brière joue le rôle majeur qu'elle doit occuper pour la préservation de cette espèce migratrice menacée . 

 

 

 

En savoir plus

Technicien :

Photo de Jean-Patrice DAMIEN
Jean-Patrice DAMIEN

Chargé de mission environnement

A l’interface entre l’expertise scientifique et la gestion des écosystèmes, je rassemble les personnes ressources sur deux thématiques à forts enjeux local : la préservation du patrimoine piscicole et la gestion des espèces exotiques envahissantes. Je développe des programmes de recherche appliquée à la gestion, pilote des suivis biologiques puis transmets les acquis et soutien les gestionnaires pour la réalisation de leur intervention. Innover et comprendre pour mieux préserver les zones humides, leur biodiversité et l’attrait collectif que nous leur portons mobilise mon implication au sein du Parc et de ses habitants.

Référent :

Photo de Alain MASSÉ
Alain MASSÉ

Délégué titulaire du Syndicat du Bassin Versant du Brivet

Elu à la commune de Saint-Malo-de-Guersac Délégué communautaire à la CARENE Président du Syndicat Bassin Versant du Brivet, structure gestionnaire des marais, vice-président de la Commission Syndicale de Grande Brière Mottière

Anguillement votre!