/ 2019-Restauration de la Lande de l’Organais | EN ACTION

2019-Restauration de la Lande de l’Organais

Désignée comme habitat d’intérêt communautaire, la lande de l’Organais d’à peine un hectare a une nette tendance à l’embroussaillement. Situéeà Sainte-Reine-de-Bretagne, cette « Lande atlantique fraîche méridionale » relève de la directive habitat du site Natura 2000 "Grande Brière – Marais de Donges".

Triennal

2018-2021

Communes

Sainte-Reine-de-Bretagne

Ce milieu original, qui connait une forte régression depuis des décennies à l’échelle nationale et même européenne, présente pourtant des enjeux faunistiques et floristiques qu’il est primordiale de préserver. En effet, la lande abrite, entre autres des bruyères comme la Bruyère ciliée (Erica ciliaris) et l’ajonc nain (Ulex minor) des espèces végétales d’intérêts car caractéristiques d’un milieu à préserver.

Les ligneux, ces végétaux constitués de bois, se développent pourtant sur le site et menacent le milieu de fermeture et donc de disparition des espèces sus citées.

Afin de limiter la colonisation par le saule, un contrat Natura 2000 est porté par la municipalité, le Parc naturel régional de Brière et animateur de Natura 2000 vient en appui dans la démarche qu’il consiste de réaliser. Ce contrat permet, via des financements de l’état et du FEADER, de mettre en œuvre des actions de réouverture. Les actions de limitation des ligneux ont débuté en octobre et une action de fauche sera réalisé en juin 2019. C’est l’entreprise Effivert qui a été missionnée pour réaliser les travaux d’ouverture.

En savoir plus

Technicien :

Photo de

Référent :

Photo de En cours de désignation
En cours de désignation

Délégué titulaire du Syndicat du Bassin Versant du Brivet

2019-Restauration de la Lande de l’Organais  2019-Restauration de la Lande de l’Organais  2019-Restauration de la Lande de l’Organais