/ 2020, une année particulière pour les MAEC | Actualités

2020, une année particulière pour les MAEC

Publié le 31 janvier 2020

Opérateur historique des Mesures Agro-Environnementales, devenues  Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) depuis 2015, sur les sites Natura 2000 marais de Brière, de Donges et du Brivet, le syndicat mixte du Parc soutient les agriculteurs volontaires dans leurs démarches de contractualisation.

2020 signe l'année de clôture de la plupart des contrats. C'est aussi une année très spéciale au niveau européen puisqu'une nouvelle politique agricole est en cours de construction... Dans ce contexte particulier, une réunion du Comité de Pilotage MAEC s'est tenue au mois de janvier.

Celle-ci a permis de faire le bilan des engagements depuis 2015. Accompagnés par le syndicat mixte du Parc, une centaine d'agriculteurs se sont engagés dans le dispositif MAEC. Près de 5000 ha de prairies de marais sont ainsi concernés par ces contrats. L'enveloppe financière totale attribuée aux agriculteurs engagés représente quelques 4 millions d'euros ! Outre la mission d'accompagnement à la contractualisation, lsyndicat mixte du Parc réalise aussi un suivi des exploitations engagées pour leur proposer un appui administratif. 

Compte tenu du contexte particulier de l'année 2020, il sera proposé aux agriculteurs signataires de contrats arrivant à échéance de les prolonger d'un an, jusqu'en 2021. Des réunions d'information sur le sujet seront tenues le jeudi 20 février.

2020, une année particulière pour les MAEC
Photo de Ludovic Da Silva
Ludovic Da Silva

Technicien agro-environnement

J'accompagne les agriculteurs engagés dans les contrats agro-environnementaux appelés MAEC. Ce dispositif a pour objectif de soutenir l'élevage extensif en zone Natura 2000, il reconnaît ainsi la participation de l'activité agricole dans le maintien de la biodiversité.  En parallèle, ma mission comprend un appui aux agriculteurs sur le développement d'une gestion de lutte contre le développement de la Jussie.