Isabelle Guiheneuf

« Transmettre au futur générations, les valeurs, les traditions de ce patrimoine ».

 Contribuer à la découverte de la Brière

C’est à travers ces mots qu’Isabelle Guiheneuf, cette amoureuse de la Brière souhaite redynamiser le port des Fossées Blancs, ce petit coin de Brière situé non loin de La Chapelle-des-Marais, a deux pas de cette impénétrable Grande Brière Mottière… 

 
  • Pourquoi les fossées blancs?
     » Je suis issue d’une famille briéronne, installée depuis toujours sur la commune de la Chapelle-des-Marais, Dès l’enfance, grâce à mon père, j’ai pu apprécier les ressources de ce marais, et aujourd’hui je tiens à apporter mon concours à la préservation de son patrimoine. » nous livre Isabelle.

Autrefois, le port des fossés blancs constituait le point de départ des pêcheurs, chasseurs briérons mais également des coupeurs de roseau de Mayun et autres hameaux environnants. Il donnait accès à de belles roselières et à la fin de l’hiver, on pouvait y voir une quantité impressionnante de tas de gerbes de roseaux, qui attendaient d’être transportées puis posées sur les toîts par les chaumiers. De 1970 à 2000, il était entretenu et connaissait une fréquentation importante, d’une part, par les riverains en quête de détente mais également les touristes, puisqu‘on y proposait des promenades en chalands, des locations de canöé (un bâtiment dédié à cette activité a été construit, il est actuellement abandonné et en attente d’une rénovation de toiture) et on y trouvait une aire de pique-nique ainsi que des jeux pour enfants.

C’est la nostalgie de ce passé vivant et joyeux qui me pousse à la réalisation de ce projet.

  • Comment y parvenir ?

Pour mener à bien ce projet, je compte réinvestir les compétences que j’ai acquises lors de ma première expérience professionnelle en tant que serveuse et crêpière à l’Auberge du Parc, qui était située sur l’île de Fédrun, où se trouve aujourd’hui La Mare Aux Oiseaux.
Je me suis rapprochée du réseau des amis et ambassadeurs du Parc naturel régional de Brière car je suis très intéressée par les expérimentations menées par le Parc. Ce territoire qui évolue de manière très rapide, il me faut mieux le connaitre, j’ai besoin de savoir ce qu’il s’y passe pour le transmettre aux visiteurs. Le Parc naturel répond à mes questions que l’on soit sur la faune ou bien la flore mais pas que. J’ai également été accompagné dans mes démarches pour installer mon activité dans le respect de la réglementation induite par le Parc naturel. 

  • Quels projets concrets pour ce site?
    « Je foisonne d’idées! Cet été 2018, j’ai commencé à proposer des promenades avec ou sans guide dans le respect de principes liés aux valeurs environnementales : respect de la nature, des pratiques du marais, découverte de la faune, de la flore, des paysages. Cette activité s’accompagne d’une petite offre de restauration dans laquelle j’utilise des produits locaux, j’ai également installé un relais d’information touristique. »
    Pour les années à venir, Isabelle aimerait que sur ce site propose des promenades à dos d’âne, de la location de vélo car il se situe sur le parcours du GR®de Pays Tour de Brière et à l’intersection du GR3, qu’il devienne un lieu de dépot vente de productions locales, qu’il s’y déroule des temps festifs…. de grandes ambitions qui se construisent pierre après pierre.