/ Le Parc/Un projet partagé/La faune et la flore, soyez acteur de leur préservation!

La faune et la flore, soyez acteur de leur préservation!

A l’échelle mondiale, les scientifiques ne cessent de nous alerter sur la dégradation de la biodiversité avec par exemple, le déclin des populations d’insectes et d’oiseaux dans nos campagnes. A l’échelle locale et face à l’urgence de la situation, 8 communes du Parc naturel régional de Brière ont fait le choix de mettre en place un atlas de la biodiversité communale (ABC).

 

 

Prêts pour les ABC ? 3, 2, 1… Partez ! 

A comme atlas, B comme biodiversité, C comme communale : un début d’alphabet pour un projet qui compte bien passer la nature à la loupe, de A à Z ! Les ABC, lancés ce 18 mai, vont permettre de développer la connaissance de la biodiversité en Brière pour mieux la préserver.

Huit communes pour commencer

Si l’objectif est que l’opération concerne tout le territoire du Parc en 2025, le coup d’envoi est donné en 2019, et pour deux ans, avec huit communes : Besné, Crossac, Donges, Montoir-de-Bretagne, Pontchâteau, Prinquiau, Saint-Malo-de-Guersac, Trignac. Adjointe à l’environnement à Montoir-de-Bretagne, Margarète Le Dortz l’affirme : « Nous avons adhéré tout de suite. Pour nous, c’est toujours intéressant d’avoir une expertise de la biodiversité sur notre commune… d’autant que nous aurons peut-être l’occasion de faire de belles découvertes ! »
Selon Yann Lozachmeur, chargé d’opération pour le Parc naturel régional, l’observation devrait être l’occasion d’y confirmer, par exemple, la présence du damier de la succise, un papillon menacé à l’échelle européenne, dont l’habitat a été repéré, mais dont aucun inventaire n’a jusqu’ici été établi. Le pique-prune, un coléoptère protégé, est quant à lui soupçonné de se cacher dans les secteurs de bocage ancien, du côté de Pontchâteau ou de Besné…
En s’appuyant sur les inventaires existants et sur les nouvelles données qui vont être collectées, il s’agira de mettre au point un document le plus exhaustif possible, susceptible d’aider à la mise en place d’actions en faveur du maintien et de la valorisation de ce patrimoine naturel.

Des observateurs par milliers

Naturaliste, vous ? Non point ! Et pourtant… N’aimez-vous pas parfois vous attarder à la contemplation d’une plante qui aura attiré votre attention ou d’un papillon qui vous aura chatouillé le nez ?
Le Parc naturel régional vous invite à pousser l’observation un peu plus avant, et à contribuer à cet ambitieux projet d’ABC, aux côtés des agents du Parc et des associations locales*. Pour Yann Lozachmeur, « Depuis la décision d’interdire les pesticides dans les espaces publics, les habitants ont appris à accepter que des plantes poussent sur le trottoir. Pourquoi ne pas désormais apprendre à les reconnaître ? » Dans le cadre de cette démarche participative, des ateliers, des formations et différents outils d’aide au repérage visent à créer une dynamique à l’échelle locale, pour que toutes les personnes qui le désirent puissent s’emparer du sujet, chacune à sa façon. Et pour entrer dans la danse, la journée de lancement du 18 mai va donner suite à de nombreuses autres animations dans les différentes communes impliquées : demandez le programme!

*Association ACROLA , CPIE Loire Océane, LPO de Loire-Atlantique, Club des mulots chevelus, Association Atlas Entomologique Régional, Bretagne Vivante, Médiathèques

 

 

 

Vous souhaitez vous engager dans la démarche ou simplement être informé : contacter Yann Lozachmeur, chargé d’opération d’atlas de la biodiversité communale pour le Parc naturel : abc@parc-naturel-briere.fr 

La biodiversité, c’est quoi?

La biodiversité est définie comme la diversité du vivant qui comprend notamment la diversité des écosystèmes (milieux de vie), la diversité des espèces (faune, flore, champignons, micro-organismes) et la diversité génétiques (variabilité des gênes entre les individus d’une même espèce).

Les communes engagées :

Nos partenaires financiers