/ Le Parc/Un territoire d’exception/Activités humaines

Activités humaines

L’agriculture, le métier de chaumier, l’exploitation du sel… sont autant d’activités humaines traditionnelles qui ont concouru à façonner les paysages du Parc naturel régional de Brière.

Les lettres patentes de 1461 que François II, duc de Bretagne, écrit en faveur des Briérons marquent une étape fondamentale de l’histoire locale puisqu’elles officialisent des droits d’usage basés sur la propriété collective et indivise. Ce socle fondateur a donné une cohésion aux communautés vivant sur les îles et dans les zones limitrophes du marais. Malgré les conditions de vie particulièrement rudes, l’utilisation et l’exploitation du bien commun naturel ont sans doute favorisé la sédentarisation et un habitat particulier.