/ Le Parc/Un territoire d’exception/Milieux naturels et biodiversité/La faune du Parc naturel/Le Butor étoilé et la Locustelle Luscinioïde, ambassadeurs des roselières

Le Butor étoilé et la Locustelle Luscinioïde, ambassadeurs des roselières

A l’échelle de la France, la Brière accueille probablement la plus grande population de Locustelle luscinioïde et une des principales de Butor étoilé (15% des effectifs nationaux). Ces deux espèces patrimoniales sont en fort déclin en France et en Europe et leur conservation au sein de cette zone humide constitue donc un enjeu de conservation majeur. Toutefois, leur abondance, leur distribution et leur sélection des habitats au sein de cette zone humide restent à préciser et à actualiser.

Deux espèces patrimoniales

butor étoilé @JP.Saliou

 

Le Butor étoilé est une espèce d’oiseau menacée en Europe et fait l’objet d’un plan national de restauration en France. Elle est considérée comme espèce « phare » du document d’objectifs Natura 2000 « Oiseaux » en Brière compte tenu de l’étendue des roselières qui constituent l’un des derniers sites de reproduction de l’espèce en France. Son chant s’apparente à une corne de brume qui porte à plusieurs kilomètres

Dans le cadre de l’application de ce Plan national d’actions en cours sur le Butor étoilé et du Docob « Oiseaux » du site Natura 2000 « Grande Brière – Marais de Donges et du Brivet» (FR 5212008), le Parc naturel régional de Brière, en partenariat avec le laboratoire de recherche LETG-Nantes Géollitomer (UMR 6554), a souhaité : 
– dresser l’état des lieux des populations du Butor étoilé sur les marais de Brière et du Brivet (abondance et distribution),
– préciser son habitat de reproduction,
– visualiser les secteurs à enjeux sur le site.

Les populations briéronnes constituent un bastion d’importance nationale pour cette espèce et le Plan national d’actions qui lui est dédiée a réalisé un important travail de suivi de l’espèce et de ses habitats.

Les investigations de terrain prévues pour cette opération ont été mises à profit pour acquérir des connaissances sur les populations d’oiseaux des roselières, dites sensibles, et notamment celles de Locustelles luscinioïdes (espèce classée en danger » à la Liste rouge des espèces menacées de France).

Locustelle Luscinioïde @JP.Saliou

Pour la Locustelle luscinioïde, une étude sur l’habitat et les paysages a été réalisée. Elle a permis d’intégrer de nouveaux éléments pour la gestion conservatoire des roselières briéronnes en tant qu’habitat de reproduction du Butor étoilé et des espèces associées. Les gestionnaires sont désormais en mesure de cerner les espaces où les variables environnementales favorables à la persistance des espèces, de cibler les inventaires de suivis des populations et de définir les zones sensibles à préserver.

 La locustelle luscinioïde est un petit passereau considéré en déclin en France. Ce bastion français, estimé autour d’un milier de couples, s’observe sans peine au printemps. En effet, le mâle, bien ancré sur sa tige de roseau lance une trille musicale soutenue d’une cinquantaine de notes à la seconde, pouvant durer 10 à 30 secondes.

 

EN ACTION

Le Parc naturel régional de Brière propose dans le cadre d'un projet multipartenariales "www.jagispourlanature.org" des actions de terrain endirection de 8 jeunes...
Des jeunes volontaires dans des projets de médiation et valorisation des patrimoines
Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière souhaite étudier, à travers des sessions de baguage, le passage migratoire postnuptial tardif de la Rémiz...
La Rémiz penduline
Le territoire du Parc naturel régional de Brière recèle de nombreux sites tourbeux, avec une flore souvent remarquable. Dans le cadre du programme régional d'actions...
Restauration de sites remarquables tourbeux
Pour l'année scolaire 2016-2017, le Parc naturel régional de Brière et l'Education nationale proposent aux enseignants de Pontchâteau et Saint-Malo-de-Guersac, de...
Du vert au bleu, les couleurs du bocage
Des contrat territoriaux existent pour le bien-être de nos zones humides! CTMA et CRBV sont leurs petits noms. Explications...
Des travaux pour les zones humides grâce à des contrats
Délaissés, oubliés, malmenés...les cours d'eau et canaux de notre territoire ont la vie dure! Pour stopper ce cercle vicieux, une action s'est mise en place depuis...
Aider les propriétaires à entretenir les cours d'eau
Dans le cadre du Contrat Territorial Milieux Aquatiques 2011-2015, le Parc naturel, en tant que maître d'ouvrage, réalise des prélèvements d'eau tout au long de...
L'eau de notre territoire à la loupe
Résidences d’artistes en Brière
Dans les paysages
Pour célébrer les naissances de l'année, le Parc naturel régional de Brière et ses communes adhérentes ont le plaisir d'offrir à leurs familles un...
L'opération Un arbre, Une vie
Le Parc naturel régional de Brière mène une étude consacrée à la population reproductrice de la Barge à queue noire en Brière
La Barge à queue noire en Brière
Le Parc naturel régional de Brière étudie de près la population de mâles chanteurs de Butors étoilés et des passereaux des roselières...
Le Butor étoilé et la locustelle luscinioïde, de concert en Brière
Pour la 4ème année consécutive, le Parc naturel régional de Brière a participé au concours général agricole des prairies fleuries qui est un...
Le concours prairies fleuries 2017 en Brière
La Jussie, et plus largement les espèces envahissantes, peuvent pénaliser les agriculteurs en colonisant les prairies humides. De fait, elles présentent un risque pour le...
Groupe de développement agricole : une réponse collective par une approche par milieux
Nos paysages qu’ils soient de mer, d’estuaire ou de marais, forment un ensemble qui au fil de l’eau et au fil du temps inspire les artistes dans leur dimension...
A la renverse - Théâtre d'objets itinérant
Le syndicat mixte du Parc intervient quotidiennement pour le suivi de la qualité des eaux de son territoire. Tout en s’appuyant sur un suivi historique, il contribue à...
Suivi de la qualité des eaux
Depuis 2014, le Parc naturel régional de Brière est engagé dans une expérimentation d'envoi d'eau depuis l'estuaire de la Loire en période estivale sur un...
Une expérimentation grandeur nature sur l'écosystème Briéron
La Parc naturel régional de Brière accompagne les gestionnaires dans leur stratégie d'arrachage mécanique et manuelle de la jussie.
Optimiser l'arrachage de la jussie
Mis en place en 2015, le salon « Au cœur de mon territoire » permet à l’ensemble des professionnels de l’alimentation de proximité de se rencontrer...
Au coeur de mon territoire
La Réserve naturelle régionale des « Marais de Brière » (RNR), composée de 3 entités, participe à la conservation du patrimoine naturel. Le...
La réserve naturelle régionale des Marais de brière
Le syndicat mixte du Parc réalise des suivis biologiques et met en œuvre des études scientifiques pour l'acquisition de connaissances sur les espèces et habitats...
1 oiseau, 2 petites fleurs.... et 1000 hypothèses!