Paysages

Sous un vocable unique, les marais de Brière recouvrent un ensemble géographique marqué par une histoire complexe.

Le cœur de ce territoire abrite de vastes zones humides ceinturées par des structures bocagères plus ou moins denses. A l’extrémité ouest du territoire les marais saumâtres et doux s’étendent jusqu’aux marais salants et à l’embouchure du Mès. Cette richesse paysagère résulte des interactions de ce milieu avec l’Homme qui a su habité et exploité ces paysages palustres.

L’abandon des activités traditionnelles au profit des activités industrialo-portuaires à partir du 19ème siècle entraîne une mutation des espaces agricoles et naturels, et du patrimoine bâti, qui a justifié la création en 1967 d’un site inscrit de Grande Brière Mottière sur la majeure partie du territoire pour préserver cette identité propre à la Brière.

Aujourd’hui, les pressions urbaines du littoral et du pôle métropolitain de Saint Nazaire, ainsi que l’évolution des modes de vie, conduisent à une banalisation des paysages, au mitage de l’espace rural et à la fragilisation de l’activité agricole garante de la conservation des paysages ouverts des marais.