/ Le Parc/Un territoire d’exception/Un territoire remarquable/La Réserve naturelle régionale – Marais de Brière

La Réserve naturelle régionale – Marais de Brière

Constituée de trois sites situés dans la cuvette principale des marais de Brière, la Réserve naturelle régionale s’étend au coeur du Parc naturel régional de Brière.

logo-RNR-Briere2

 

836 hectares de pure nature

Labellisée officiellement une première fois en 2012, puis une seconde fois durant l’été 2019, la Réserve naturelle régionale « Marais de Brière » est constituée de trois sites, localisés sur les communes de Saint-Joachim et de Saint-Malo-de-Guersac : le site des « Grands Charreaux », celui du « Charreau de Pendille » et le site « Pierre Constant ». Ces trois entités sont gérées par le Syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière (propriétaire de l’entité « Pierre Constant ») et la Commission Syndicale de Grande Brière Mottière, propriétaire des entités « Grands Charreaux » et « Charreau de Pendille » situées dans le marais indivis de Grande Brière Mottière. Cet ensemble d’environ 836 hectares a été labellisé pour la protection d’une faune et d’une flore particulières, au cœur des marais de Grande Brière et du Brivet.  

Une Réserve, 3 entités géographiques

Les sites de la réserve des Grands Charreaux (610ha) et de la réserve du Charreau de Pendille (207ha) sont d’anciennes réserves de chasse et de pêche au coeur du marais indivis de Grande Brière Mottière, dont la création a été impulsée dès les années 1970 par le scientifique Pierre Constant. La vocation historique des « réserves de Brière », soit l’accueil de l’avifaune et des poissons, a fortement marqué la configuration actuelle des sites, par divers aménagements dans les années 1980 et 1990. L’entité « Pierre Constant » (25 ha) est une ancienne réserve de chasse, devenu un ancien parc animalier doté d’un riche passé lié à l’accueil du public et la sensibilisation au territoire.

©JP Hennion

@JP.Hennion

@JP.Hennion


Un enjeu de préservation largement partagé.

L’histoire des trois entités est marquée par une volonté conjointe d’œuvrer à la préservation du patrimoine naturel des marais briérons. Le Parc naturel régional de Brière et la Commission Syndicale de la Grande Brière Mottière (CSGBM) ont été désignés co-gestionnaires de la Réserve naturelle régionale « Marais de Brière » par le Conseil Régional des Pays de la Loire.

Un laboratoire grandeur nature 

 Véritable « site-atelier », la Réserve permet le développement de programmes de recherche scientifique et d’expérimentation, dans le but d’accroître la connaissance du fonctionnement des écosystèmes et d’évaluer la gestion des milieux mise en œuvre.

  • Un exemple : Les espèces exotiques envahissantes : La Réserve accueille des espèces non-indigènes qualifiées d’ « exotiques envahissantes » : l’Ecrevisse de Louisiane, le Ragondin, le Vison d’Amérique, la Jussie à grandes fleurs, la Crassule de Helms… Bonnes compétitrices, elles peuvent prendre le pas sur les espèces indigènes et constituer des menaces pour ces dernières. Lieu privilégié pour l’étude des écosystèmes, la Réserve permet le développement d’expérimentations en vue d’identifier les pressions exercées par les espèces exotiques envahissantes.

    Un laboratoire grandeur nature 

     Véritable « site-atelier », la Réserve permet le développement de programmes de recherche scientifique et d’expérimentation, dans le but d’accroître la connaissance du fonctionnement des écosystèmes et d’évaluer la gestion des milieux mise en œuvre.

LE PATRIMOINE NAturel de la réserve

La faune de la Réserve naturelle
Au delà des oiseaux, une grandes diversité d'espèces animales sont présentes.
En savoir plus
La flore et les habitats naturels de la Réserve naturelle
Les variations de la topographie et des niveaux d’eau ainsi que les pratiques agricoles façonnent le paysage de la Réserve.
En savoir plus
Le comptage BIROE
De part sa géographie, la Réserve naturelle régionale est une étape cruciale dans la migration des oiseaux. Le Parc naturel régional de Brière réalise des comptages durant l'année
En savoir plus
Les comptages réguliers
De part sa géographie, la Réserve naturelle régionale est une étape cruciale dans la migration des oiseaux. Le Parc naturel régional de Brière réalise des comptages durant l'année
En savoir plus
Les grands objectifs de la Réserve
En savoir plus