Le comptage Wetland

De part sa géographie, la Réserve naturelle régionale est une étape cruciale dans la migration des oiseaux. Le Parc naturel régional de Brière réalise des comptages durant l’année

Le comptage Wetland

Le Bureau International de Recherche sur les Oiseaux d’Eau et les Zones Humides (Wetlands International) organise tous les ans autour du 15 Janvier un comptage le plus exhaustif de tous les oiseaux présent dans l’ensemble des Zones humides de la Région Ouest-Paléarctique ( de la Méditerranée au pôle Nord), le but étant de faire régulièrement le point sur l’effectif des populations d’oiseaux d’eau ainsi que leur distribution au sein de leur aire de vie ( entre hivernage et reproduction).

Les suivis réalisés dans le cadre de la RNR Marais de Brière s’inscrivent dans le dénombrement des oiseaux d’eau hivernant en Loire-Atlantique. Il permet de mettre en évidence le rôle des différents sites de prospection et leur intérêt selon les effectifs recensés par rapport aux critères répondant aux sites Ramsar ou Nationaux.

En 2020, le constat est une dispersion des oiseaux du fait des niveaux d’eau favorables. Le total s’élève à 3129 oiseaux d’eau sur l’ensemble de la RNR. A noter l’arrivée des canards souchet (950 individus recensés en Réserve Sud).

 

En 2012, 248 539 oiseaux ont pu ainsi être dénombrés sur 53 sites du département, la RNR -Marais de Brière obtenant deux critères Nationaux pour la Sarcelle d’hiver et le Canard chipeau et un critère Ramsar pour le Canard souchet.

En 2018, l’opération a été menée dans des conditions particulières en raison d’un vent très fort. Les oiseaux, répartis sur les plans d’eau à l’abris du vent, étaient cependant au rendez-vous. 4 381 oiseaux ont été comptabilisés sur les 3 entités, représentés essentiellement par les Sarcelles d’hiver (plus de 2500) et les Canards colvert (1300). Pour le reste, Canards chipeau (58) et Canards souchets (100) complètent les effectifs d’anatidés.