/ Le chaume : toute une histoire/7 – Une filière active accompagnée depuis 50 ans

7 – Une filière active accompagnée depuis 50 ans

La conservation et la valorisation du patrimoine des chaumières et de sa filière économique au sein du Parc.

La mission de conservation

Le Parc se porte acquéreur, dès 1974, du village de Kerhinet, en majorité à l’abandon, dans l’optique de protéger ce qui subsiste. Pour cela, il met en place une série de travaux qui se terminera en 2012. Différentes chaumières sont ainsi restaurées au cours des 50 dernières années et une nouvelle utilisation leur est offerte grâce à la mise en place d’actions de valorisation.

Afin de pérenniser la conservation du patrimoine architectural du chaume en Brière, diverses politiques patrimoniales sont menées à travers les différentes chartes du Parc en 1970, 1990, 2001 et 2014. Ainsi, dès 1970, une aide à l’emploi du chaume incite les propriétaires à entretenir le patrimoine des chaumières. C’est aussi à cette époque que sont apparus les premiers zonages, pour identifier le patrimoine à préserver, aujourd’hui traduits dans les différents documents d’urbanisme (POS, PLU, PLUi…) à travers une obligation d’emploi du chaume ou non.

La mission de conseil

Afin d’accompagner et de sensibiliser les propriétaires de chaumières, le Parc met en place en 1974 des livrets architecturaux du site inscrit, suivi en 1975 de l’ouverture de l’atelier de technique architectural.  Depuis 2016, un programme d’actions et de recherche est animé par le Parc pour répondre à la problématique des dégradations prématurées observées sur certaines couvertures en chaume.

La mission de valorisation

Afin de promouvoir le patrimoine en Brière, le Parc est à l’origine de plusieurs initiatives :

  • Assurer un nouvel emploi du Patrimoine bâti avec notamment l’ouverture d’un musée en 1975 ou encore d’une auberge en 1978.
  • Redynamiser l’espace patrimonial à travers la mise en place de divers événements. En 1981, la première fête des Métais à Kerhinet promeut la culture briéronne ; et en 2010, l’Office de Tourisme de Brière est transféré au village de Kerhinet.
  • Sensibiliser au patrimoine briéron, notamment avec l’accueil de groupes scolaires depuis 1999.

Retrouvez :

 
/Le panneau de l’exposition/

/Le livret pédagogique complet/

 

Découvrez-en plus :

 

La mission de conseil :

Le guide « Vivre et habiter sa chaumière »

La plaquette « Surveiller sa couverture ne chaume »

Le retour en image sur le « Séminaire chaume »

 

La mission de valorisation à travers :

Quelques exemples d’événements organisés

 

Retour au sommaire