/ Sécheresse et gestion de l’eau | Actualités

Sécheresse et gestion de l'eau

Publié le 22 juillet 2019

Le temps sec et chaud des dernières semaines a fait baisser les débits des cours d’eau du département et conduit pour certains d’entre eux à un étiage prononcé, préjudiciable à la préservation des milieux aquatiques.

Cette situation conduit le Préfet à renforcer les mesures de vigilance, de limitation et d’interdiction.

Le bassin versant Brière-Brivet (80 000 ha) a ainsi été classé en état de crise comme les bassins versants des côtiers bretons ou encore de la Vilaine, niveau le plus élevé engendrant des mesures de restriction selon les usages :

- Agricoles : interdictions ou limitations des horaires de prélèvements ou réductions volumétriques

- Usages professionnels : interdictions ou réductions volumétriques

- Usages des particuliers : interdiction de prélèvements (arrosage potagers, espaces verts, pelouses, remplissage piscines privées, nettoyage des véhicules, etc.)

- Usages publics : interdictions de prélèvements (arrosage terrains de sport, espaces verts, douches de plage, etc.)

Les usages prioritaires (eau potable, santé et salubrité publique, sécurité civile) sont autorisés sur tout le département. Le préfet de la Loire-Atlantique invite toutefois chacun à éviter tout gaspillage et à maîtriser sa consommation d’eau. Les restrictions s’appliquent aux eaux de surface et au réseau d’eau potable. Le préfet rappelle la nécessité pour tous d’être vigilant sur la ressource en eau.

Pour plus d’informations : http://www.loire-atlantique.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eaux-et-milieux-aquatiques/Gestion-de-la-secheresse/Secheresse-Gestion-de-l-eau-ete-2019

A l’échelle du bassin versant Brière-Brivet, outre l’étiage sévère observé depuis plusieurs semaines sur les cours d’eau, plusieurs conséquences sont d’ores et déjà à noter :

- Baisse des niveaux d’eau sur les marais
- Augmentation de la salinité
- Risque de mortalité piscicole
- Arrêt des manoeuvres d’ouvrages hydrauliques pour le soutien d’étiage

L’arrêt des manoeuvres d’ouvrages imposé par l’état de crise implique pour le Syndicat du Bassin Versant du Brivet (SBVB) l’impossibilité de soutenir des niveaux d’étiage pendant une période où les besoins sont nombreux (abreuvement,clôtures, loisirs, etc.). Il est ainsi demandé aux différents usagers de prendre les dispositions nécessaires en lien avec leurs activités (élevage, pêche, etc.).

Le SBVB continue bien entendu ses relevés de salinité hebdomadaires et restent à la disposition des acteurs et usagers du territoire pour assurer une gestion cohérente malgré le classement en état de crise.

Pour tous renseignements : SBVB / 02 40 45 60 92 / http://www.sbvb.fr/

Sécheresse et gestion de l'eau