Un berger à Kerhinet

En 1985, alors que l’on croyait la race disparue, 60 à 70 moutons Landes de Bretagne sont observés sur la butte des pierres, ile située au cœur du grand marais de Brière. Quelques années plus tard, dans le but de préserver la race, l’association « Denved Ar Vro – Moutons des Pays de Bretagne » est créée. C’est dans cette logique et celle de valoriser cette race locale, qu’en 2006 le Parc naturel régional de Brière fait l’acquisition de quelques bêtes pour l’entretien de ses milieux prairiaux.
> Aujourd’hui, ce dernier a souhaité confier la gestion de son troupeau et des prairies de Kerhinet à un exploitant professionnel. C’est suite à un appel à projet pour la gestion des prairies de Kerhinet que Franck Yviquel devient, depuis le mois de mai, le nouveau propriétaire du troupeau.

Franck Yviquel, quel est votre parcours?

Après une grave maladie à 50 ans et une grande réflexion sur le sens de la vie en général j’ai souhaité réfléchir à ma reconversion. Plusieurs signaux se sont présentés à moi. Tout d’abord, Il y a quelques années, j’ai redécouvert la race de moutons Lande de Bretagne lors d’une fête de Parc où cette race était présentée par l’association denved ar vro dont je fais partie aujourd’hui. Suite à cette rencontre, j’ai fait l’acquisition d’un couple pour entretenir un sous-bois puis petit à petit c’est devenu une passion. 

Plus récemment, lorsque j’ai voulu sauter le pas, j’ai rencontré Chantal Brière (à l’époque maire de Saint-Lyphard) qui était emballée et ravie, c’est alors qu’elle m’a mis en relation avec le Parc naturel qui souhaitait rétrocéder son troupeau à un professionnel pour faire de l’écopaturage et voilà…

Travailler pour et avec le Parc naturel régional de Brière me réjouit à plusieurs titres, tout d’abord parce que je suis un gars du coin : Lyphardais par mon père et de La Madelaine par ma mère (donc Brièron) et ensuite parce que le cadre est magnifique même si un peu contraignant compte tenu des petites surfaces, mais je peux en profiter toute l’année et il va me donner une énorme visibilité.

POurquoi cette race?

Le mouton des Landes est une race locale, il y en a toujours eu dans le coin, les derniers ont été retrouvés sur la butte des pierres, ils appartenaient à Maurice Lévesque de Saint-Lyphard et j’ai eu envie de faire perdurer la tradition. L’intérêt de cette race est multiple : à la fois rustique, facile à élever, jolie, dotée d’une très bonne viande (rouge et typée), c’est aussi une super tondeuse écologique qui est très bien adaptée au climat breton.

Et concrètement, comment se passe votre quotidien?

J’ai démarré mon activité le 1er avril 2020 en tant que cotisant solidaire avec une double activité puisque je suis à la fois « Eleveur écôpaturage » et plombier chauffagiste en intérim. Une partie de mes animaux sont sur la butte des pierres 9 mois de l’année. Je les emmène en chaland en totale autonomie ; je fais tout sur place tonte, soins… Les autres sont sur des terrains situés sur la commune de St-Lyphard, et en écopâturage à Kerhinet.

J’ai actuellement 70 mères, je me laisse 2 années de test et de réflexion avant d’augmenter mon cheptel et devenir éleveur à plein temps.

Je vais également travailler avec le Parc pour faire connaitre cette race et proposer des animations pour le grand public.

Comment peut-on se procurer votre viande?

J’organiserai des ventes en circuit court sur commande à mon domicile mais la commercialisation ne se fera qu’à partir de l’automne. Il sera possible de me contacter par mail
Je vendrai mes agneaux en caissette (agneau ou 1/2 agneau). Je propose aussi des merguez(100 pour 100 mouton sans ajout de boeuf et porc)et des moutons en carcasse pour des méchouis.

Il sera également possible d’acquérir des agneaux ou agnelles sur pied pour particuliers ou professionnels pour l’entretien de leur terrain. Je loue aussi mes moutons pour les professionnels(écopaturage). devis sur demande.

Pour terminer, je ferai un clin d’œil à ma chienne « M » que j’ai achetée dans une ferme dans le Morbihan il y a 2 ans, c’est un border collie, ses parents sont lofés et travaillent sur des cochons (père) et sur des vaches (mère). Elle est très affectueuse bien qu’elle ait son petit caractère…

 Mes coordonnées:
LES MOUTONS DE BRIERE :
 yviquel.franck@orange.fr

Le Village de Kerhinet
Ce hameau de 18 chaumières est racheté dans les années 70 dans le but de le restaurer et d'en faire une vitrine de l'habitat traditionnel briéron. Le village de Kerhinet est situé au sud-ouest de la commune de Saint-Lyphard, à l'ouest des marais.
En savoir plus