/ Le Parc/Le syndicat mixte du Parc/La structure/La charte du Parc : bilan à mi-parcours et perspectives

La charte du Parc : bilan à mi-parcours et perspectives

Suite aux dernières élections départementales et régionales, le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière a dû, conformément à ses statuts et au règlement intérieur, procéder à la désignation des membres de son bureau (collèges de la Région et du Département) et de ses membres exécutifs (Président, Vice-Présidents, Trésorier et secrétaire). Le 7 octobre dernier, lors d’un comité syndical extraordinaire , Eric Provost a été réélu à l’unanimité. Une opportunité pour le Parc qui peut, suite à l’étude prospective menée, continuer les actions engagées jusqu’en 2026.

Comme tous les parcs naturels régionaux (PNR), celui de Brière dispose, pour mener à bien ses missions, d’une boussole : sa charte. Rendue à mi parcours puisque celle-ci a été signée en 2014, le comité syndical du Parc a fait le point sur les avancées réalisées et redéfini ses ambitions et moyens pour les années à venir.

Eric Provost, Président du Parc naturel régional de Brière

Un bilan à mi-parcours 

Signée en 2014, la charte du PNR de Brière devait à l’origine en fixer les orientations pour douze ans. Prolongée de trois ans, elle s’étirera finalement jusqu’en 2029. Le bilan réalisé à l’automne 2020, dit « bilan à mi-parcours », revient sur les actions menées. Pour les six années écoulées, « action par action, on obtient des résultats sur chaque ambition. Nous avons installé une dynamique que nous allons pouvoir mener suite à ma réélection », se réjouit Éric Provost, le président du PNR. Il ajoute cependant aussitôt : « Mais la rapidité des évolutions pose question. Si nous obtenons des résultats, il faut néanmoins accélérer, car il existe un risque de décrochage par rapport aux évolutions du territoire, notamment environnementales. » Selon lui, le rôle du bilan est donc surtout de se projeter dans une nouvelle dynamique pour le temps qu’il reste d’ici l’échéance de la charte.

 

Six projets phares pour travailler en transversalité

Six projets phares ont été identifiés pour répondre aux évolutions majeures et mettre en place une organisation efficiente d’ici 2029. Présentés et validés lors du conseil syndical du 9 décembre 2020, ils regroupent les actions prioritaires à engager. « Ces projets apportent à la charte la dimension transversale qui lui manquait, explique Éric Provost. Ainsi, sur la dimension agricole, nous constatons un gros recul des prairies disponibles pour l’élevage bovin, et une difficulté à trouver des remplaçants pour les agriculteurs en fin de carrière. C’est un gros danger pour le Parc, car la présence de bovins en pâturage garantit la biodiversité. Le projet n° 3 est pensé pour permettre aux équipes économie primaire (agriculture) et biodiversité de renforcer leur démarche partagée. A ce titre, nous venons d’engager un Plan Alimentaire de Territoire  » 

Des questions autour du changement climatique

Pour appuyer les projets, des laboratoires ont été créés, car force est d’admettre que « sur certains sujets, les réponses restent à construire », concède le président. Sur le sujet majeur de l’accélération du changement climatique, « aucun des scénarios envisagés aujourd’hui n’est a priori valide, complète-t-il. C’est donc en faisant s’exprimer les habitants et les acteurs du territoire au sein du laboratoire “Préparer l’adaptation au changement climatique” que seront définies des orientations pour celui-ci. » Car au-delà de la prise de conscience et de la mobilisation souhaitées, il s’agit bien de faire émerger des solutions pour demain.

Par ailleurs nous venons également de recruter une chargée de mission, Elisa Tuaillon,  qui travaille actuellement sur le changement climatique. Nous en reparlerons prochainement.

L’ensemble des actions menées est consultable dans le document situé ci-dessous.

Bilan et perspective, naturellement ensemble!

Dans la dynamique de la démarche prospective, le bilan à mi-parcours de la charte nous permet de tirer les enseignements des six premières années de mise en œuvre de la charte et de définir les inflexions et orientations nouvelles à mettre en œuvre dans les années à venir. Ce document fait le bilan de ces 6 premières années et donne les orientations 2021 - 2026.

Les éditions du Parc Lire
La Charte 2014-2026 du Parc naturel régional de Brière

Texte intégral La démarche engagée dans une perspective de large concertation aboutit à cette nouvelle charte, qui traduit les ambitions et la détermination des acteurs locaux à maintenir au territoire un caractère exemplaire en matirèe de développement durable et solidaire. Cette charte explore de nouveaux domaines et ouvre la perspective d'une démocratie plus participative. Elle confirme le Parc naturel régional de Brière dans son rôle, garant de la cohérence d'ensemble sur le territoire classé

La charte et sa mise en oeuvre
La structure
Le syndicat mixte est la colonne vertébrale du Parc naturel régional, il est l'organisme de gestion obligatoire depuis 1995. Il possède ses propres statuts et est géré par un Comité syndical qui est l'organe délibérant.
En savoir plus