Démarrage du nouveau Projet alimentaire territorial

Le « Projet alimentaire territorial Presqu’île, Brière, Estuaire » a été lancé, en septembre 2021, par le Parc naturel régional de Brière en partenariat avec la CARENE Saint-Nazaire agglomération, CAP Atlantique (Communauté d’agglomération de la Presqu’île de Guérande-Atlantique) et la Communauté de communes Pays de Pont-Château Saint-Gildas-des-Bois. Tiphaine Burban, nouvelle chargée de mission qui a récemment rejoint les équipes du Parc pour animer ce projet, nous éclaire sur les premières actions menées.

Où en est le projet ?

« Ambitieux, ce nouveau Projet alimentaire territorial (PAT) va durer trois ans. L’organisation des actions et la répartition des tâches entre les différentes agglomérations et partenaires se mettent actuellement en place. Multipartenarial, ce projet est, en effet, copiloté par et avec les collectivités publiques. Les différents chargés de mission se répartissent également le suivi des actions. Par exemple, Quant au Parc naturel régional de Brière, il est chef de file pour l’organisation et l’animation des instances de gouvernance, et pour le suivi des actions concernant le patrimoine et la sensibilisation à l’alimentation durable. L’objectif est que tous soient impliqués ! »

Quelles vont être les premières actions menées ?

« L’état des lieux concernant la restauration collective vient de commencer, il durera jusqu’en mars 2022 : il s’agit d’aller à la rencontre des 35 communes pour mieux comprendre le fonctionnement de chaque restaurant scolaire et identifier leurs besoins. Ensuite, dès le printemps 2022, des accompagnements individuels et des formations collectives seront proposés aux communes.

Autre action qui a démarré : le diagnostic des besoins en ateliers de transformation (pour découper la viande ou éplucher les légumes du territoire) qui se poursuivra jusqu’en septembre 2022. Par ailleurs, l’animation du Défi Foyers à Alimentation Positive, qui consiste à découvrir comment augmenter sa consommation de produits bio locaux sans augmenter son budget, se déroulera de janvier à juin 2022.

Vous avez rejoint les équipes du Parc en septembre dernier. Quel regard portez-vous sur ce nouveau PAT ?

« Avant d’intégrer le Parc, j’ai travaillé pendant près de cinq ans pour un PAT dans le Nord de la France. De nombreux PAT se développent en ce moment en France, mais ils sont rarement portés à la fois par plusieurs intercommunalités et par un Parc naturel régional : c’est ce qui rend cette aventure unique et remarquable ! L’échelle d’action qui a été choisie et les moyens mis en place semblent vraiment à la hauteur des ambitions. »

Engagés pour une agriculture et une alimentation durables
En septembre 2021, le Parc naturel régional de Brière lance le « Projet alimentaire territorial Presqu’île, Brière, Estuaire » aux côtés de trois communautés de communes. L’objectif ? Engager le territoire dans une véritable dynamique de transition alimentaire ! Toutes les réponses aux questions que vous vous posez peut-être sur cette nouvelle démarche.
En savoir plus