/ Le Parc/Un projet partagé/16 projets pour le Parc/Nos ressources locales ont du talent/Un projet collectif de préservation des chaumières

Un projet collectif de préservation des chaumières

Face à l’accélération des dégradations prématurées des couvertures en chaume, le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière, les collectivités, les habitants et les chaumiers ont engagé un projet pour comprendre le phénomène et trouver des solutions pérennes.

Un projet collectif et participatif de recherche et d’actions

Face à l’accélération et à la multiplication de dégradations prématurées des couvertures en chaume par des micro-organismes, le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière, les collectivités, les habitants et les chaumiers ont engagé un projet pour comprendre le phénomène et trouver des solutions pérennes.

Le projet s’inscrit dans une démarche multi-partenariale et pluridisciplinaire reposant sur 3 piliers :

Pour réaliser ce projet, le syndicat mixte mobilise tous les acteurs concernés et s’entoure de différentes compétences pour apporter les connaissances nécessaires à la prise de décisions et la mise en place d’actions de terrain :

  • Partenaires de recherche sur les champignons et le roseau : CREBS (Université de Rennes I), UFR de Caen-Normandie, Ecole Supérieure du Bois de Nantes, Institut technologique FCBA de Bordeaux
  • Partenaires techniques pour le lien avec la filière du chaume : Institut technologique FCBA de Bordeaux, les chaumiers de Brière et coupeurs de roseau (Brière, Camargue)

14 couvreurs chaumiers sur le territoire
2 coupeurs de roseau sur le territoire
300 000 visiteurs par an dans le village de Kerhinet ce qui en fait le 3ème bureau d’information touristique de la grande presqu’île
40 ans d’aides publiques pour soutenir l’emploi du chaume
1 500 000 € d’aides versées pour 10 750 000€ de travaux générés entre 2001 et 2010

Toits de chaume : et ailleurs, ça se passe comment ?
Toits de chaume : et ailleurs, ça se passe comment ?

Pourquoi nos toits de chaume se dégradent-ils prématurément ? C’est à cette question que le Parc naturel régional de Brière a voulu répondre en organisant deux voyages d’études riches d’enseignements, l’un au...

Chaume, vers des solutions ?
Chaume, vers des solutions ?

Fin 2016, le Parc naturel régional de Brière a engagé un programme d’actions pour mieux comprendre la dégradation prématurée des toits en chaume sur son territoire. Tout récemment, le programme d’actions a été...

Chaume sous surveillance
Chaume sous surveillance

Toiture connectée, caméras thermiques, drone… Le Parc naturel régional de Brière s’appuie sur les nouvelles technologies pour mieux comprendre le comportement des toitures en chaume et surveiller la propagation des...

Retour sur le séminaire \
Retour sur le séminaire "Chaume et chaumière, de Brière et d'ailleurs"

Les 9 et 10 octobre 2019, à Saint-Lyphard, le Parc naturel régional de Brière a organisé un séminaire consacré à la compréhension des dégradations prématurées des couvertures en chaume pour mieux préserver et...

Surveillance et entretien des couvertures en chaume : mode d'emploi
Surveillance et entretien des couvertures en chaume : mode d'emploi

Ce guide a pour objectif de sensibiliser les habitants de chaumières aux bons réflexes à avoir, en termes de surveillance et d’entretien, afin de conserver le plus longtemps possible leur couverture en chaume.

Inventaire des couvertures en chaume
Inventaire des couvertures en chaume

Pendant plusieurs mois, Sacha Kadisch, étudiant en fin d’études d’urbanisme, a arpenté la Brière en long, en large et en travers pour recenser toutes les chaumières. Un travail de fourmi bien utile pour la suite !

267 Résultats
Coexistence d'espèces dans des habitats discontinus.

Le cas d'espèces invasives dans des réseaux de mares. La prolifération de l'écrevisse de Louisiane est potentiellement très impactante pour les écosystèmes. Dans un réseau de mares, proches du marais, cette étude examine la dispersion et les interactions de l'espèce invasive et de communautés natives, plus particulièrement des amphibiens. Malgré l'omniprésence de l'espèce dans les marais depuis plusieurs années, sa dispersion dans le bocage est limitée et de nombreuses mares constituent de véritables réservoirs de biodiversité.

Études, rapports Lire
Les Rendez-vous du Parc de juillet à décembre 2020

Animations nature, culture, rando, ateliers, conférences, Un programme riche, sur-mesure et adapté en raison des circonstances où chacun pourra explorer les paysages, (re)découvrir les richesses locales et créer du lien entre toutes celles et ceux qui font vivre ce territoire.

Les éditions du Parc Lire
Le programme des Rendez-vous du Parc 2020

Découvertes de la faune, de la flore, des savoir-faire; visites guidées, randonnées gourmandes, ateliers d'artistes... Un programme d'animations proposé tout au long de l'année par l'équipe du Parc et ses nombreux partenaires

Les éditions du Parc
Déterminons les papillons en Brière et alentours

En Loire-Atlantique, environ 100 espèces différentes de papillons de jour ont pu être inventoriées et cartographiées au sein d’un atlas pour 260 espèces connues en France métropolitaine. Sur le territoire du Parc naturel régional de Brière, 77 espèces différentes ont pu être recensées dont 17 n’ayant pas été revues après 2006. Cet ouvrage est une clé de détermination qui permettra à chacun de différencier et de déterminer les différentes espèces de papillons de jour présentes sur le territoire. Elle peut être utilisée sur le terrain, pour définir la famille puis l’espèce d’un papillon observé in situ.

Les éditions du Parc Lire
2018_Plan de gestion pastoral en 2 mots

Le Plan de Gestion Pastoral de Grande Brière Mottière est un outil pour préserver le milieu et soutenir les pratiques agricoles extensives de marais.

Les éditions du Parc
2018_Plan de gestion Pastoral [intégrale]

Le plan de gestion s’appuie sur le déploiement de la Mesure Agro-Environnementale et Climatique (MAEC) Systèmes Herbagers Pastoraux (SHP2). Il s’inscrit dans le cadre du projet agro-environnemental et climatique du site Natura 2000 « Grande Brière – Marais de Donges et du Brivet », porté par le Parc naturel régional de Brière, opérateur local du site. La mise en oeuvre de cette opération collective doit permettre le maintien des pratiques agricoles, des infrastructures et de l’équilibre agro-écologique des surfaces pastorales. La gestion par pâturage est une composante importante du maintien des espaces naturels à haute valeur environnementale. L’objectif de cette mesure est de maintenir les surfaces collectives pâturées en soutenant l’exploitation agricole extensive et durable de ces milieux.

Les éditions du Parc
20- Où trouver des produits locaux en Presqu'île, Brière et Estuaires

Un annuaire 2020 qui recense bon nombre les agriculteurs, petits artisans, épiceries solidaires, coopératives .... présents sur le territoire.

Les éditions du Parc Lire
2018_Bilan stratégique et orientations autour Pacte local de la jussie

Document d'actualisation stratégiques et d'orientations à prendre vis à vis du Pacte jussie notamment dans les 3 champs de la Prospective, de la Stratégie, et de la Gouvernance, en vue de soumettre des préconisations pour la poursuite d’une stratégie de lutte actualisée à compter de 2019. Cette démarche a été confiée au Cabinet FUTUROUEST.

Pacte Jussie
Guide de sensibilisation : surveiller sa couverture en chaume

A destination des habitants de chaumières. [Version provisoire]

Les éditions du Parc