La commission syndicale de grande Brière Mottière

Le marais de Grande Brière Mottière est la propriété indivise des habitants des 21 communes riveraines. Il est géré par la commission syndicale de grande Brière Mottière.

7000 hectares de marais indivis

composé comme suit :

5000 hectares de roselière
1200 hectares de prairies inondables
500 hectares de canaux et plans d’eau, le reste en vase nue

 

La Commission syndicale de Grande Brière est l’organe de gestion du marais indivis. C’est elle qui gère l’ensemble des usages qui sont exercés sur le territoire de marais au cours de l’année. 

Les usages relèvent de l’élévage, ou les animaux sont mis en paturage sur les prairies humides au cours de la période estivale, du tourisme avec les promeneurs en chaland et les promeneurs en calèche et des usages de loisirs, notamment à travers la pêche et la chasse. La coupe des bois est également pratiquée par certains usagers.

Pour en savoir plus 

 

 

241 Résultats
Marché - Outils de communication pour le Parc naturel régional de Brière

Pièces modifiées : RC : p.6, Article 6, 3ème point des lots 2 et 4 DQE : 4.29

Consultation
Marché - Assistance à maîtrise d'ouvrage site Internet

Le Parc naturel régional de Brière lance une consultation pour l'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la conception, réalisation, hébergement et maintenance du site internet.

Consultation
Marché - Outils de communication pour le Parc naturel régional de Brière

Ce marché concerne l'ensemble des outils de communication pour le Parc naturel régional de Brière, incluant ceux pour la démarche des Atlas de la Biodiversité communale (démarche cofinancée par l'Office Français de la Biodiversité, le FEDER, la Région des Pays de la Loire, le Département de Loire-Atlantique, la Carene, Cap Atlantique et les 11 communes concernées).

Consultation
Marché Refonte Charte graphique du Parc naturel régional de Brière

Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière souhaite acquérir une nouvelle charte graphique, déclinée en gabarits pour ses outils de communication . options facultatives : Déclinaison de la charte graphique pour le site internet et pour une intro et un outro vidéo Question : Pourriez-vous nous préciser si une intention graphique est attendue (ou non) dans le cadre de la réponse ? Réponse : Je vous confirme effectivement que l'article 3.1 concerne le travail confié au prestataire et non au candidat. Le contenu de ce mémoire technique est bien une note méthodologique demandée au candidat.

Consultation
2021 - Rédaction d'articles pour le Parc - Acte d'engagement

Le syndicat mixte du Parc souhaite poursuivre le travail qu’il mène avec un (ou plusieurs) rédacteur(s) pour l’écriture de textes en lien avec la charte, les actions qu’il mène et les projets phares qu’il souhaite engager pour les 6 années à venir.

Consultation
2021 - Rédaction d'articles pour le Parc - RC

Le syndicat mixte du Parc souhaite poursuivre le travail qu’il mène avec un (ou plusieurs) rédacteur(s) pour l’écriture de textes en lien avec la charte, les actions qu’il mène et les projets phares qu’il souhaite engager pour les 6 années à venir.

Consultation
2021 Rédaction d'articles pour le Parc naturel régional de Brière

le syndicat mixte du Parc souhaite poursuivre le travail qu’il mène avec un (ou plusieurs) rédacteur(s) pour l’écriture de ses textes en lien avec la charte, les actions qu’il mène et les projets phares qu’il souhaite engager pour les 6 années à venir.

Consultation
2013-2018 Bilan de la Gestion expérimentale d'envois d'eau salée

Après plusieurs semaines d'exposition, la jussie subit un stress lié au sel, jusqu'à constater une mortalité de plants. Elle revient cependant au printemps suivant, avant les envois d'eau salée, mais avec des quantités beaucoup plus faibles. Un impact semblable est aussi noté sur le Myriophylle du Brésil, autre plante invasive. Une étude a été menée sur le territoire du Parc naturel pour mesurer l'impact d'envois d'eau salée sur cette plante invasive

Études, rapports
2020 - Bilan inventaire plantes invasives

C'est la vingtième année que le syndicat mixte du Parc réalise ce type d'inventaire qui permet de mieux comprendre le phénomène d'invasion et de programmer des interventions pour limiter la propagation qui est malgré tout inéluctable. Un travail fondamental dont peu de territoires bénéficient. Concrètement, en 2020, la Jussie a colonisé 367 Km de canaux et fossés, 1 265 ha de prairies et 179 ha de plans d’eau...

Études, rapports
Inventaire des couvertures en chaume 2020

Restitution du recensement des couvertures en chaume sur le territoire du Parc en 2020 et de la pré-évaluation de leur état, réalisé par Sacha Kadisch, entre mai et novembre 2020.

Études, rapports