La commission syndicale de grande Brière Mottière

Le marais de Grande Brière Mottière est la propriété indivise des habitants des 21 communes riveraines. Il est géré par la commission syndicale de grande Brière Mottière.

7000 hectares de marais indivis

composé comme suit :

5000 hectares de roselière
1200 hectares de prairies inondables
500 hectares de canaux et plans d’eau, le reste en vase nue

 

La Commission syndicale de Grande Brière est l’organe de gestion du marais indivis. C’est elle qui gère l’ensemble des usages qui sont exercés sur le territoire de marais au cours de l’année. 

Les usages relèvent de l’élévage, ou les animaux sont mis en paturage sur les prairies humides au cours de la période estivale, du tourisme avec les promeneurs en chaland et les promeneurs en calèche et des usages de loisirs, notamment à travers la pêche et la chasse. La coupe des bois est également pratiquée par certains usagers.

Pour en savoir plus 

 

 

205 Résultats
20- Où trouver des produits locaux en Presqu'île, Brière et Estuaires

Un annuaire 2020 qui recense bon nombre les agriculteurs, petits artisans, épiceries solidaires, coopératives .... présents sur le territoire.

Les éditions du Parc Lire
2018_Bilan stratégique et orientations autour Pacte local de la jussie

Document d'actualisation stratégiques et d'orientations à prendre vis à vis du Pacte jussie notamment dans les 3 champs de la Prospective, de la Stratégie, et de la Gouvernance, en vue de soumettre des préconisations pour la poursuite d’une stratégie de lutte actualisée à compter de 2019. Cette démarche a été confiée au Cabinet FUTUROUEST.

Pacte Jussie
Guide de sensibilisation : surveiller sa couverture en chaume

A destination des habitants de chaumières. [Version provisoire]

Les éditions du Parc
2019_bilan des inventaires des plantes envahissantes

Depuis 1999, le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière conduit annuellement un inventaire des plantes aquatiques exotiques envahissantes. Ciblant principalement la Jussie L.grandiflora, les prospections s’étendent dorénavant au Myriophylle du Brésil Myriophyllum aquaticum, à la Crassule de Helms Crassula helmsi ainsi qu’au Baccharis Baccharis halimifoli. Le présent document est un compte-rendu de l’intervention et ne contient donc pas une analyse détaillée des dynamiques de colonisation de toutes les plantes invasives du Parc naturel régional de Brière.

Études, rapports
Gestion intégrée des parcelles impactées par la Jussie

Des clés pour gérer les parcelles agricoles colonisées par la Jussie. Synthèse

Études, rapports