Natura 2000 en Brière

Face à la diminution de la diversité biologique en Europe, les membres de l’Union Européenne se sont engagés à préserver certains sites naturels et espèces remarquables, rares et fragiles, au sein d’un réseau : Natura 2000. La Brière a été identifiée comme site d’intérêt communautaire et a de ce fait intégrer le réseau depuis 2003.
QUAND L’HOMME S’ENGAGE DANS LA BIODIVERSITÉ

Le Parc de Brière est un site Natura 2000

 

La Thorelle est une plante que l'on trouve dans le Parc naturel régional de Brière
©M.Marquet

 Le triton crêté est une espèce protégée que l'on trouve dans le Parc naturel régionale de Brière
©E.Voisin

Le réseau natura 2000 : maintenir durablement un équilibre entre biodiversité et activités humaines

Sujet réservé aux spécialistes et méconnu du grand public il y a quelques décennies, la Biodiversité est aujourd’hui placée sous les feux de la rampe. Et pour cause, elle est partout, du gène aux grands ensembles d’écosystèmes en passant par les innombrables espèces qui nous entourent. Omniprésente, elle n’en est pas moins fragile et menacée. Les spécialistes observent depuis plusieurs décennies sa régression notamment dûe aux activités modernes de l’homme. La biodiversité Forte de ce constat, l’Union Européenne adopte en 1992, la directive « Habitats, faune, flore » véritable pierre angulaire de la conservation de la biodiversité menacée en Europe. L’objectif : favoriser le maintien de cette biodiversité tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales des territoires. Pour cela, la Commission Européenne a décidé de créer un réseau de sites naturels appelé Natura 2000.

Un espace naturel à préserver 

Les marais du Brivet font partie intégrante d’un vaste ensemble de zones humides : au nord, le golfe du Morbihan et l’estuaire de la Vilaine, à l’ouest, les marais salants de Guérande, le bassin du Mès, et au sud, l’estuaire de la Loire et le lac de Grand-Lieu.

Ces marais occupent ainsi quelque 19 000 ha de terrains inondables pour un bassin versant de 80 000 ha entre la Loire et la Vilaine. A l’est des iles de Brière, les marais du Haut Brivet (2 000 ha), de Donges, Besne et de la Taillée (8 000 ha) sont encore principalement exploites pour l’élevage. A l’ouest, s’étend la cuvette la plus grande et la plus basse (9 000 ha). L’essentiel de cette dépression, environ 7 000 ha, constitue le marais de Grande Brière Mottière, propriété indivise et inaliénable des habitants des 21 communes riveraines. L’alternance des périodes d’inondation et d’exondation, le passe lagunaire et saumâtre d’une partie du site, la présence d’une couche de tourbe, le soubassement de roches cristallines qui affleurent par endroit, créent ainsi les conditions propices à la grande richesse biologique des sites Natura 2000. Les paysages s’organisent, schématiquement, en quatre grands types de milieux, dont la disposition repose essentiellement sur la topographie, la nature de la végétation et les activités humaines actuelles ou passées. 

Deux directives européennes

Les marais de Brière et du Brivet ont été désignés au titre des deux directives européennes :
• Le site « Grande Brière – Marais de Donges » qui relève de la Directive « Habitats » (validation du Docob en 2003).
• Le site « Grande Brière – Marais de Donges et du Brivet » qui relève de la Directive « Oiseaux » (validation du Docob en 2007).

Les Docob définissent les orientations de gestion et leurs modalités de mise en œuvre pour maintenir les habitats et milieux naturels en bon état de conservation. L’animation des orientations prises dans ces documents et la mise en place des actions de conservation des habitats et espèces constituent le cœur de la mission d’animation Natura 2000 des sites de Brière.

Gouvernance

Le comité de pilotage (COPIL) Natura 2000 est l’organe officiel de concertation et de débat pour l’organisation de la gestion des sites et le suivi de la mise en oeuvre des actions décidées dans le document d’objectif. Depuis 2000, le syndicat mixte du Parc assure le rôle de structure animatrice pour le compte des sites Natura 2000 Grande Brière, marais de Donges et du Brivet, étant présidé par l’Etat en la personne du sous-préfet de Saint-Nazaire. En application de la Loi DTR (Développement des territoires ruraux) du 23/02/2005, l’Etat a proposé au COPIL du 17/12/2015, d’élire un nouveau président parmi les élus locaux siégeant au COPIL. C’est donc désormais, Eric Provost qui assure cette présidence.

Les moyens d’actions

Pour l’application des Docob, les contrats Natura 2000 sont les principaux outils mobilisables. Contractuel, ils reposent sur des engagements volontaires. Ils permettent ainsi d’assurer la restauration, la gestion et l’entretien des milieux naturels non agricoles en conformité avec les orientations du Docob.
A travers le contrat Natura 2000 d’une durée de 5 ans, l’Etat apporte une aide financière pour la réalisation d’une prestation de service telle qu’une action de gestion favorable au maintien de la biodiversité. Le dossier de demande est élaboré par le bénéficiaire avec l’appui technique du chargé de mission Natura 2000 des sites de Brière. La mise en œuvre des actions prévues dans le cadre des documents d’objectifs (DOCOB) des sites Natura 2000 repose principalement sur la contractualisation volontaire.

En Brière, il existe deux types de contrats :


• Les contrats agricoles sous forme de mesures agro environnementales climatiques (MAEC), pour les parcelles agricoles déclarées à la PAC (Politique Agricole Commune) et à la MSA (Mutualité Sociale Agricole)
• Les contrats non agricoles et non forestiers, pour les parcelles non agricoles.

Pour compléter ces outils financiers, la charte Natura 2000 des sites de Brière est en construction. Elle visera à inciter les bénéficiaires à poursuivre des activités bénéfiques à la biodiversité et leur permettra de bénéficier de certains avantages fiscaux sur la durée de l’engagement (5 ans) tels que l’exonération de la Taxe Foncière sur les Propriétés Non Bâties (TFPNB).


 

Autres sites Natura 2000 à proximité du territoire :

– Bassin du Mès et Bassin de Guérande : animé par Cap atlantique
– Estuaire de la Loire : animé par le Département Loire Atlantique

 

2019_Copil Natura 2000 2018

Le 28 mars 2019, s'est tenue le COPIL 2018 NATURA 2000. Ce document est la rétrospective de ce comité de pilotage.

Le Docob habitats

Le document d'objectifs Habitats et espèces Site "Grande-Brière - Marais de Donges - Bilan écologique, hiérarchisation des enjeux, objectifs de conservation et actions, cahier des charges des actions et fiches descriptives."

Le Docob oiseaux

Le document d'objectifs OIseaux Site "Grande-Brière - Marais de Donges et du Brivet - Bilan écologique, hiérarchisation des enjeux, objectifs de conservation et actions, cahier des charges des actions et fiches descriptives.

La lettre de Brière NATURA 2000 #2

Le lettre Natura 2000 sortie fin 2017 livre des exemples d'actions qui sont engagées par le Parc naturel régional de Brière en tant qu'animateur du dispositid Natura 2000 des sites "Grande Brière - marais de Donges et du Brivet"

Natura 2000 : programmer, animer, inventorier
Depuis 2000, le syndicat mixte du Parc assure le rôle de la structure animatrice pour le compte des sites Natura 2000 Grande Brière, marais de Donges et du Brivet.
En savoir plus

EN ACTION

La commune de Prinquiau possède un patrimoine naturel très riche dont fait partie le marais de l’hirondelle, présent au sein du site Natura 2000 "Grande Brière...
2018- le marais de l’Hirondelle, une pépite à préserver
Désignée comme habitat d’intérêt communautaire, la lande de l’Organais d’à peine un hectare a une nette tendance à...
2019-Restauration de la Lande de l’Organais
Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière souhaite étudier, à travers des sessions de baguage, le passage migratoire postnuptial tardif de la Rémiz...
La Rémiz penduline
Le Parc naturel régional de Brière mène une étude consacrée à la population reproductrice de la Barge à queue noire en Brière
La Barge à queue noire en Brière
Le Parc naturel régional de Brière étudie de près la population de mâles chanteurs de Butors étoilés et des passereaux des roselières...
Le Butor étoilé et la locustelle luscinioïde, de concert en Brière
Les marais de Brière et du Brivet font partie du réseau européen Natura 2000 au titre de la directive oiseaux et de la directive habitat. En tant que structure animatrice, le...
Evaluer les impacts pour mieux conserver
Les marais de Brière et du Brivet font partie du réseau européen Natura 2000 au titre de la directive oiseaux et de la directive habitat. En tant que structure animatrice, le...
Restaurer ou conserver des habitats et des espèces
Le Parc naturel régional de Brière est historiquement l’opérateur agro-environnemental sur les marais de Brière et du Brivet. En tant qu’animateur des MAEC...
Les MAEC des sites "Brière-Brivet"